Brussels Philharmonic | Une première placée sous le signe du tax…

Une première placée sous le signe du tax shelter aux arts de la scène

C’est le Brussels Philharmonic qui inaugurera ce système lors d’une grande première : le 27 avril, l’orchestre jouera le premier concert organisé en Belgique avec le soutien du tax shelter.

Eind 2016 besliste de Federale regering, op vraag van Vlaams minister van Cultuur Sven Gatz, om de tax shelterregeling voor de filmsector uit te breiden naar de podiumkunsten. Sinds 15 maart is het systeem in Vlaanderen operationeel en konden organisaties bij de Vlaamse Gemeenschap een certificaat aanvragen om een productie te laten ‘taxshelteren’.

Brussels Philharmonic, dat al enkele jaren actief werkt aan pistes rond additionele financiering (zoals de succesvolle Stichting Brussels Philharmonic) was reeds in een vroeg stadium bezig met de voorbereiding van de tax shelter, om zo de concerten en producties extra zuurstof te geven. Op 27 april vindt het eerste concert in Vlaanderen plaats dat met steun van de tax shelter en partner Umedia wordt gerealiseerd: op het programma staat het Pianoconcerto (2010) van Belgisch componist Robert Groslot en symfonisch werk van Berlioz en Stravinsky.

Fin 2016, à la demande du ministre flamand de la Culture Sven Gatz, le gouvernement fédéral a pris la décision d’étendre aux arts de la scène l’incitant fiscal « tax shelter », jusqu’alors réservé au secteur cinématographique. Le système est opérationnel en Flandre depuis le 15 mars et les organisations peuvent depuis lors demander à la Communauté flamande un agrément d’oeuvre leur permettant de bénéficier du tax shelter pour leurs productions.

Depuis plusieurs années déjà, le Brussels Philharmonic recherche activement des sources de financement complémentaires (entre autres, et avec succès, par le biais de la Fondation Brussels Philharmonic). Il s’est donc investi très tôt dans la préparation du tax shelter, afin d’offrir une bouffée d’oxygène supplémentaire à ses concerts et autres productions. Le 27 avril, le Brussels Philharmonic – en collaboration avec son partenaire Umedia – donnera dès lors le premier concert organisé en Belgique avec le soutien du tax shelter : le programme proposera notamment le Concerto pour piano (2010) du compositeur belge Robert Groslot, ainsi que des œuvres symphoniques de Berlioz et Stravinsky.

Brussels Philharmonic wil niet alleen op artistiek vlak maar ook op zakelijk vlak vernieuwend zijn. Daarom hebben we volop ingezet op de mogelijkheden die de tax shelter kan bieden. Dankzij de bijkomende financiële middelen kunnen we onze werking naar een hoger niveau te tillen. We willen onze ervaringen ook delen met de brede culturele sector.
Intendant Gunther Broucke
Le Brussels Philharmonic entend innover, non seulement au niveau artistique mais aussi commercial. C’est la raison pour laquelle nous avons saisi les opportunités qu’offre le tax shelter. Grâce à ces ressources financières complémentaires, nous pouvons améliorer notre façon de travailler. Nous tenons également à partager notre expérience avec le secteur culturel au sens large.
Gunther Broucke, intendant

Brussels Philharmonic werkt samen met de groep Umedia, een organisatie die investeerders en producenten met elkaar in contact brengt en het volledige administratieve proces begeleidt. “Umedia en Brussels Philharmonic zijn samen in zee gegaan om als eerste een Tax Shelter-investering in een Belgisch podiumwerk mogelijk te maken. Dankzij onze vlotte samenwerking, de inzet van de Vlaamse Gemeenschap alsook van de FOD Financiën, zijn we erin geslaagd om dit dossier in minder dan een maand tijd rond te krijgen, een hele prestatie!”, aldus Maxime Housiaux, General Manager van Umedia België.

Vlaams minister van Cultuur Sven Gatz heeft zich enthousiast ingezet om het systeem van de tax shelter uit te breiden naar de podiumkunsten

Le Brussels Philharmonic collabore avec le groupe Umedia, une organisation ayant pour mission de mettre en contact des investisseurs et des producteurs et qui offre un encadrement administratif complet. « Umedia et le Brussels Philharmonic ont uni leurs efforts pour être les premiers à permettre un investissement couvert par le tax shelter dans le secteur belge des arts de la scène. Grâce à notre collaboration fructueuse, à l’implication de la Communauté flamande mais aussi au SPF Finances, nous sommes parvenus à boucler ce dossier en moins d’un mois, ce qui constitue une très belle performance ! », déclare Maxime Housiaux, General Manager d’Umedia Belgique.

Le ministre flamand de la Culture, Sven Gatz, s’est employé avec enthousiasme à élargir le système du tax shelter aux arts de la scène

Het is bemoedigend vast te stellen dat Brussels Philharmonic niet gewacht heeft om met het instrument van de tax shelter voor de podiumkunsten aan de slag te gaan. Ik heb er het volste vertrouwen in dat dit voorbeeld van een eerste kunstinstelling snel zal worden gevolgd. Met deze aanvullende financieringsvorm zullen onze podiumkunsten nog meer en beter kunnen schitteren.”
Sven Gatz,Vlaams minister van Cultuur
Il est encourageant de constater que le Brussels Philharmonic n’a pas attendu pour exploiter l’instrument du tax shelter dans le cadre des arts de la scène. Je suis convaincu que ce premier exemple donné par une institution artistique sera très rapidement suivi. Grâce à cette forme de financement complémentaire, nos arts de la scène pourront briller encore plus !
Sven Gatz, Le ministre flamand de la Culture,