Brussels Philharmonic | brussels, we're back

brussels, we're back

Les musiciens du Brussels Philharmonic ont retrouvé le sourire : dès le mois de septembre, ils remonteront sur scène et pourront donc à nouveau pratiquer leur art en direct face au public. La saison débutera par une multitude de concerts pour le mois de septembre – comme toujours avec un large éventail de grands succès musicaux, de fabuleuses œuvres jusqu’alors inconnues et de collaborations inattendues. Tous les concerts seront organisés dans le respect des mesures de sécurité, afin de créer un environnement sûr tant pour les visiteurs que pour les musiciens. Leur durée sera d’une heure, aucune pause ne sera prévue et deux représentations seront généralement programmées tous les soirs.

Plus que jamais, notre mission est donc de continuer à élaborer des programmes passionnants quel que soit le contexte et de créer, grâce à nos concerts, un lieu où priment l’émotion, l’énergie et la communion.
Gunther Broucke, intendant Brussels Philharmonic

“Nous sommes extrêmement fiers de cette saison placée sous le signe d’une ‘nouvelle normalité’ : tout a été mis en œuvre pour répondre à cette nouvelle réalité. Nous avons bien évidemment procédé aux adaptations nécessaires et adopté les mesures requises pour garantir la sécurité des musiciens, des collaborateurs et du public. Mais ce que ces derniers mois ont surtout confirmé, c’est que vivre la musique en direct est essentiel, pour les musiciens comme pour le public. Plus que jamais, notre mission est donc de continuer à élaborer des programmes passionnants quel que soit le contexte et de créer, grâce à nos concerts, un lieu où priment l’émotion, l’énergie et la communion. Voilà la force de la musique live et la mission qu’il nous tient à cœur de poursuivre, après plusieurs mois de silence." - Gunther Broucke, intendant Brussels Philharmonic.

Mois d'ouverture à Bruxelles

Pour ouvrir la saison, le Brussels Philharmonic et le Vlaams Radiokoor partageront ensemble la scène de Flagey le samedi 12 septembre prochain, pour un concert symbolique, exactement six mois après un dernier concert joué la veille du confinement sur cette même scène, face à une salle vide. Les premières notes seront entonnées par le Vlaams Radiokoor, qui interprétera Ich bin der Welt abhanden gekommen de Mahler, sous la direction du chef d’orchestre Bart Van Reyn. Le directeur musical Stéphane Denève lui succédera avec la Cinquième Symphonie de Beethoven, l’une des œuvres les plus célèbres de la musique classique qui figure sur la liste de bon nombre d’amateurs du genre.

Fidèle à ses habitudes, le Brussels Philharmonic a programmé un film-concert en septembre : le samedi 19 et le dimanche 20 septembre, The Kid, le grand classique de Chaplin, sera projeté sur grand écran au Flagey. La musique du film (composée par Chaplin en personne) sera jouée en direct sous la direction de Dirk Brossé.

Le vendredi 25 septembre, Hervé Niquet assurera la direction musicale d’une interprétation exceptionnelle de l’œuvre de Joseph Haydn Die sieben letzten Worte au sein de la Basilique de Koekelberg : un cadre unique pour cette œuvre prestigieuse, renforcée par la présence de l’acteur Johan Leysen, qui prononcera les textes bibliques, et par les clichés du photographe Stef Van Alsenoy, qui seront diffusés sur de grands écrans.

"Nous avons été submergés par les chiffres ces derniers mois : patients infectés par le virus, décès recensés... Mais derrière ces chiffres se cache une question insoluble : comment se faire une raison face à la souffrance et à la mort. À travers sa musique, Joseph Haydn nous invite à la méditation et nous aide quelque peu à entamer ce processus..." - Johan Leysen, acteur