Le mois de mars 2019 marque un jalon dans la longue histoire du Brussels Philharmonic : 84 ans après sa fondation, l’orchestre est parti pour la première fois en tournée en Amérique du Nord.

“La tournée aux États-Unis et au Canada du Brussels Philharmonic, en compagnie de notre soliste Nikolaj Szeps-Znaider, a été une extraordinaire et merveilleuse expérience. Je suis extrêmement fier de nos musiciennes et musiciens qui, avec une grande générosité, ont offert aux publics américains et canadiens des interprétations colorées, passionnées et virtuoses de chef-d'oeuvres du 19, 20 mais aussi 21ème siècle ! Partager la scène avec eux dans toutes ces belles salles a été une profonde et inoubliable émotion pour moi. Je suis aussi très heureux d'avoir pu diriger le tout premier concert de notre orchestre dans l'acoustique fabuleuse et prestigieuse du Carnegie Hall de New York. C'est un immense honneur et un bel encouragement pour moi d'avoir participé à ce précieux jalon dans la riche histoire du Brussels Philharmonic !”
- stéphane denève, directeur musical du brussels philharmonic

Le mois de mars 2019 marque un jalon dans la longue histoire du Brussels Philharmonic : 84 ans après sa fondation, l’orchestre est parti pour la première fois en tournée en Amérique du Nord. Axée sur un mélange de musique du XXIe siècle, de compositeurs français et de solistes de renom, la formule gagnante de l’orchestre et de son directeur musical Stéphane Denève reçoit partout le même accueil chaleureux de la part de la presse et du public. Les concerts donnés à Ottawa, en Floride et à New York attirent non seulement l’attention sur la Belgique, mais réunissent également les communautés belges locales. Les débuts du Brussels Philharmonic au Carnegie Hall de New York ont été salués par une standing ovation, concluant ainsi la tournée sur un temps fort absolu.

reportage VRT NWS

New York, New York

Le 16 mars 2019, le Brussels Philharmonic a joué sur la grande scène du Stern Auditorium/Perelman Stage du Carnegie Hall, à New York, rejoignant ainsi l’illustre série d’artistes belges s’étant produits dans cette salle de concert emblématique, dont Jacques Brel, Toots Thielemans et José Van Dam. « C’était très impressionnant. Nous avons l’habitude de nous produire dans des lieux emblématiques, mais le Carnegie Hall de New York a quelque chose de tout à fait unique », a déclaré l’intendant Gunther Broucke au micro de VRT NWS à l’entrée de la salle. Le Brussels Philharmonic est le premier orchestre symphonique belge à monter sur cette célèbre scène en 30 ans, et ce, devant un public constitué de nombreux Belges, dont l’Ambassadeur de Belgique aux États-Unis, Dirk Wouters : « Le Brussels Philharmonic sert la renommée de la Belgique en livrant une magnifique performance dans le temple musical légendaire qu’est le Carnegie Hall de New York City. »

“Nous les Belges, nous ne sommes pas très chauvins et nous éprouvons parfois des difficultés à exporter nos qualités. Mais le Brussels Philharmonic a désormais acquis une reconnaissance mondiale et nous travaillons avec les meilleurs solistes, des chefs d’orchestre renommés et de grands agents. Pour la saison prochaine, nous envisageons à nouveau de faire nos premiers pas dans une autre grande salle emblématique, récente cette fois : l’Elbphilharmonie à Hambourg. Lentement mais sûrement, le Brussels Philharmonic se met à voyager et le secret n’est plus aussi bien gardé !”
- gunther broucke, intendant du brussels philharmonic

Coup du chapeau en Floride

En Floride, la tournée a emmené l’orchestre dans trois salles différentes. Le Brussels Philharmonic, Stéphane Denève et Nikolaj Szeps-Znaider ont convaincu en livrant « des performances vibrantes, sensibles et riches en tonalités » (lively, sensitive and tonally rich performances, South Florida Classical Review), « un jeu exceptionnel » (exceptional playing, Palm Beach Daily News) et le Bacchus et Ariane de Roussel a estimé que c’était « un rare privilège d’entendre cette œuvre interprétée par un orchestre qui semble très bien la connaître » (a rare treat to hear it performed by an orchestra that seems to know it well, Palm Beach Daily News). Cerise sur le gâteau, le bis « entraînant » (rousing, Palm Beach Artspaper) de la Farandole de Bizet.

« Chocoluthier » au Canada

Au National Arts Centre, l’orchestre a surpris une salle comble en interprétant « un mélange hybride alliant effervescence française et masse sonore allemande » (hybrid of French effervescence and German weight, Artsfile). À l’issue du concert, ce fut au tour de l’orchestre de recevoir une surprise : l’Ambassadeur de Belgique Johan Verkammen lui a offert un violon grandeur nature de 6 kg de chocolat belge confectionné par Philippe Vancayseele, maître chocolatier formé à Bruxelles et devenu chef Callebaut.

“un concert éblouissant”
- christopher deacon, ceo centre national des arts

Quand le Brussels Philharmonic rencontre Brussels Airlines

Le début de la tournée a été célébré par un concert pop-up « in the air » dans l’avion vers le Canada. En collaboration avec Brussels Airlines, avec qui l’orchestre vient d’annoncer un nouveau partenariat, quelques musiciens ont réservé une surprise aux passagers en jouant un medley new-yorkais dont la vidéo comptabilise déjà plus de 100 000 vues sur Facebook.

voir la vidéo

Info concert