Entre novembre 1792 et janvier 1794, Beethoven étudia donc auprès de « papa Haydn ». En 1793, il l’accompagna à Eisenstadt pour un voyage dédié à des concerts et assista de près à la création de quelques grandes œuvres.

Entre novembre 1792 et janvier 1794, Beethoven étudia donc auprès de « papa Haydn ». En 1793, il l’accompagna à Eisenstadt pour un voyage dédié à des concerts et assista de près à la création de quelques grandes œuvres : la Symphonie n° 101 et les quatuors à cordes opus 71 et 74. Cependant, les cours ne se déroulèrent pas tout à fait comme prévu. Haydn était très occupé et souvent en tournée, Beethoven n’était pas le plus docile des élèves. Piqué au vif lorsque Haydn émit des critiques sur ses nouvelles œuvres, il déclara n’avoir rien appris de lui. Malgré ces frustrations, les deux compositeurs continuèrent jusqu’au bout à admirer leur travail respectif. À la fin de sa vie, Beethoven parlait de Haydn avec respect et le considérait comme l’égal de Bach et de Mozart.

téléchargez les notes de programme complètes

Info concert