“Le Brussels Philharmonic, sous la direction énergique et colorée de Karen Durgaryan, a brillé de mille feux”
- crescendo magazine

Né à Erevan, en Arménie, Karen Durgaryan a été chef d’orchestre principal du théâtre national académique arménien d’opéra et de ballet entre 2001 et 2015. Il a obtenu son diplôme du Conservatoire musical d’État d’Erevan en 1996 et a étudié avec Ilya Mousin au Conservatoire de Saint-Pétersbourg en 1997. Il a été nommé chef d’orchestre associé de l’Orchestre philharmonique d’Arménie en 1995 et directeur musical du Festival musical international Britten and Armenia d’Erevan l’année suivante.

Karen Durgaryan dirige régulièrement les meilleurs opéras de Russie : il est depuis 2008 régulièrement invité au Théâtre Michel à Saint-Pétersbourg et en tournée. Il a par ailleurs fait de nombreuses apparitions au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, où il a dirigé la nouvelle production du ballet « Spartacus », qu’il dirige encore régulièrement à Saint-Pétersbourg et en tournée. Il a de nouveau été invité lors du Festival des Nuits blanches, en 2013, à l’occasion de l’ouverture du nouveau Mariinsky II et du soixantième anniversaire du maestro Valeri Guerguiev. Il dirige régulièrement des opéras et des ballets au Théâtre d’opéra et de ballet de Novossibirsk, sur place comme en tournée.

Karen Durgaryan a été chef d’orchestre à l’Opéra de Leipzig, à l’Opéra National de Lyon et, pour la première fois, au Bayerische Staatsoper en décembre 2016 pour diriger une nouvelle production de « Spartacus » d’Aram Khachaturian. Il a également présenté cette production en janvier 2017 avec le Ballet royal de Flandre et le Brussels Philharmonic. En février 2018, Karen Durgaryan s’est produit pour la première fois avec l’Orchestre philharmonique de Malaisie pour la direction de deux programmes de gala de ballet spéciaux avec le Ballet d’Arménie.

À partir de 2000, il a dirigé des représentations majeures de la diva libanaise Fairuz, la plus grande chanteuse du monde arabe, lors de nombreux festivals et concerts dans le monde entier. Le CD « Fairuz Live at the Beiteddine 2000 », produit par Ziad Rahbani avec EMI, a été très applaudi au niveau international.

Karen Durgaryan a reçu le titre d’artiste émérite de la République d’Arménie, ainsi que la médaille la plus prestigieuse d’Arménie pour l’art et la culture en 2010.