Alexander Toradze est un virtuose universellement reconnu dans la grande tradition romantique. Ses conceptions interprétatives peu orthodoxes, son lyrisme profondément poétique et son enthousiasme empreint d’une émotion intense ont enrichi le grand patrimoine pianistique russe.

Alexander Toradze a été soliste pour de grands orchestres du monde entier, comme l’Orchestre philharmonique de Berlin, l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre philharmonique de New York, l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, l’Orchestre philharmonique de la Scala, l’Orchestre de l’Académie nationale Sainte-Cécile, l’Orchestre Mariinsky, l’Orchestre philharmonique d’Israël et l’Orchestre symphonique de la NHK. Il participe en outre régulièrement à de nombreux festivals organisés pendant l’été, comme le Festival de Salzbourg, les Nuits blanches à Saint-Pétersbourg, les concerts BBC Proms à Londres, les festivals d’Edimbourg, Rotterdam et Mikkeli (Finlande), le Hollywood Bowl, le Festival de Saratoga et le Ravinia Festival.

Il compte parmi ses meilleurs amis quelques-uns des plus grands chefs d’orchestre : Valeri Guerguiev, Esa-Pekka Salonen, Jukka-Pekka Saraste, Mikko Franck, Neeme, Paavo et Kristjan Järvi, Vladimir Jurowski et Gianandrea Noseda, mais aussi des talents émergents comme Daniele Rustioni et Dima Slobodeniouk.

Son enregistrement des cinq concertos de Prokofiev avec Valeri Guerguiev et l’Orchestre de Kirov pour le label Philips a été reconnu comme étant décisif par les critiques. International Piano Quarterly a qualifié son enregistrement du Concerto n° 3 de Prokofiev de meilleur enregistrement de tous les temps (parmi plus de 70 enregistrements). L’enregistrement de « Prométhée ou le poème du feu » de Scriabine, avec l’Orchestre de Kirov et Valeri Guerguiev comme chef d’orchestre, ainsi que les albums récitals des œuvres de Moussorgski, Stravinsky, Ravel et Prokofiev pour le label Angel/EMI, font également partie de ses grands succès. L’enregistrement des deux concertos pour piano de Chostakovitch avec l’Orchestre radio-symphonique de Francfort, sons la direction de Paavo Järvi, est considéré par le Frankfurter Allgemeine comme un accomplissement historique dans la carrière de l’artiste.

Né à Tbilissi (Géorgie), Alexander Toradze est rapidement devenu professeur au Conservatoire de Moscou après y avoir obtenu son diplôme. Il s’est installé définitivement aux États-Unis en 1983 puis a été nommé, en 1991, professeur de piano de la Martin Family Fellowship à l’Indiana University South Bend, où il a créé un système d’enseignement basé sur un concept unique. Les membres du Toradze Piano Studio, un ensemble international, se produisent à présent dans le monde entier et jouent la musique de chambre et les œuvres pour piano de Rachmaninoff, Prokofiev, Dvořák, Stravinsky et Chostakovich en Europe et aux États-Unis. En 2012, le Toradze Piano Studio a élaboré un programme radio révolutionnaire de Joseph Horowitz, en collaboration avec la station de radio WFMT, consacré à Stravinsky et Rachmaninoff et intitulé « Russian Accents ».